Le spécialiste du stage de pilotage Conseil et commande : 0 892 233 273 0,35€/min
Partenaire M6 Turbo

Formule 1

Formule 1 0Formule 1 1Formule 1 2Formule 1 3Formule 1 4Formule 1 5

La Formule 1 sur Stage Auto

Le summum du stage de pilotage est disponible sur stage auto, le stage de pilotage en Formule 1 ! Mettez-vous dans la peau d’un véritable pilote de monoplace pour réaliser des sessions de conduite à bord de véritable F1 sur circuit et sous l’œil attentif d’un staff de professionnels.

Historique

La Formule 1 est née grâce aux courses automobiles européennes qui se disputaient entre 1920 et 1930. C’est en 1946 que tout a réellement commencé avec l’uniformisation des règlements et la création d’une catégorie de voitures dites optimales : la Formule de Course Internationale N°1.

En 1949, le Grand Prix Moto est mis en place, la FIA (Fédération Automobile Internationale) veut faire pareil pour les voitures et organise un championnat du monde avec pour règles et directives celles de la F1. Sur les premières années de courses, les écuries Ferrari, Alfa Romeo et Maserati dominaient grâce à leurs connaissances en matière de véhicules sportifs.

Puis, la Seconde Guerre Mondiale est passée par là, elle n’a laissé derrière elle que peu de choses surtout en Europe. La création d’un nouveau Championnat du Monde est utopique, il aura fallu 5 ans pour qu’une course se déroule, et ce, sans la présence des Allemands, mais avec une domination des Italiens. Ferrari monte en puissance tandis qu’Alfa Romeo régresse du fait d’utiliser du matériel d’avant-guerre ce qui obligera leur retrait du circuit en 1951.

En 1952 et en 1953 le plateau est désert, les constructeurs utilisent de vieilles machines et d’autres se retirent par manque de compétitivité. C’est alors que le Championnat Formule 2 est mis en place avec la possibilité de participer aux courses avec un budget amoindri.
1954 et 1955 seront marquées par le retour à la règlementation de la Formule 1 avec une augmentation de la cylindrée maximale, soit 2500 cm3. Le combat féroce qui oppose Alfa Romeo, Ferrari et Maserati verra l’arrivée d’un nouveau concurrent et pas des moindres ! Mercedes attaquera le bitume en 1954, il en sera de même pour Lancia. Les quatre constructeurs sont tous performants et les pilotes changent régulièrement d’écurie pour tenter d’atteindre le Graal.

1955 restera une année noire pour la Formule 1 et pour Mercedes suite à l’accident de Pierre Levegh. Après s’être écrasé contre un talus, plus de 80 spectateurs sont tués par des projections d’éléments. La sécurité est remise en question, des championnats sont annulés, mais vite remis dans la boucle sauf la Suisse qui refuse toujours d’accueillir des compétitions de F1. Le Championnat sera tout de même remporté par le pilote star Juan Manuel Fangio, qui signe sa cinquième victoire et quatrième consécutive.

Ce même pilote sera enlevé en 1958 lors du deuxième GP F1 de Cuba, rapt organisé par le commando M26 pour montrer au monde que le peuple cubain souffre de la pauvreté et que l’organisation d’un nouveau Grand Prix est impossible. Traité dans le plus grand respect par ses détenteurs, il ne gardera pas de séquelles de ce kidnapping et le message sera entendu.

1963 marquera l’arrivée des Japonais en Championnat du Monde et la domination de l’Angleterre avec la participation de la Lotus-Climaxe pilotée par le Britannique Jim Clark, mais Ferrari parvient à rattraper son retard et à remporter la victoire grâce à John Surtees, un pilote anglais ! L’Angleterre sera représentée comme il se doit par Lotus qui imposera son rythme et ses victoires jusqu’en 1980, marquée par l’arrivée du turbo.

Un nouveau règlement technique fera son apparition en 1966 avec une cylindrée maximale autorisée de 3000 cm3 et l’année 1968 sera marquée par l’arrivée du sponsoring. C’est la Commission Sportive Internationale et la FIA qui ont autorisé les écuries à mettre de la pub sur leurs monoplaces afin d’amortir les coûts élevés des compétitions.
Jusqu’en 1974, les courses s’enchainent avec des modifications moteur, des départs en retraite de grands pilotes et malheureusement des accidents tragiques. En 1977, l’arrivée des wing-cars marquera un tournant dans l’histoire de la formule 1, le châssis est en forme d’aile inversée ce qui créé une dépression et colle la voiture au sol, la tenue de route est parfaite et les performances s’en voient améliorées. On notera également l’arrivée de Renault en course, les plus grands constructeurs participent maintenant à la Formule et la médiatisation n’en est que plus grande.

C’est en 1986 que les duels se feront de plus en plus intéressants tant entre les constructeurs que les pilotes. Alain Prost montre de quoi il est capable et Ayrton Senna cumule les victoires. Des modifications techniques font leur apparition dans la réglementation et certaines écuries préfèrent ne rien changer à leur motorisation au risque de ne plus être compétitif, ça a d’ailleurs été le cas avec Lotus qui a vu son pilote numéro 1 Ayrton Senna partir chez McLaren qui enregistre d’ailleurs 15 victoires sur 16 épreuves en 1988.

Au début des années 1990 Ferrari révolutionne la Formule 1 en supprimant l’embrayage et en sortant une boite de vitesses semi-automatique. Les palettes au volant font leur apparition et le plateau complet utilisera cette innovation en 1993. C’est cette même année que l’introduction de la Pace-Car (ou safety-car) sera officielle. Cela marquera le début des changements en termes de sécurité. Maintenant, les courses sont arrêtées si la pace-car sort ce qui signifie qu’un accident vient d’avoir lieu. L’arrivée massive des technologies met le pilotage pur en second plan, la FIA ne l’entend pas de la même oreille, elle interdit les assistances électroniques et autorise les ravitaillements en carburant pour que les courses soient dynamisées et que l’action reprenne le dessus notamment au niveau des dépassements.

Le début des années 1990 sera le début du règne du grand Michael Schumacher et l’ascension du pilote français Jean Alesi.

Nous nous souvenons tous de 1994, l’année où nous avons perdu ce grand pilote qu’était Ayrton Senna sur le circuit d’Imola. 10 années plus tard, Schumacher domine la Formule 1 avec la Scuderia Ferrari, il décroche son 7ème titre mondial dont 5 consécutifs, il détient alors les records absolus en termes de victoires. Mais l’arrivée de Fernando Alonso en 2005 changera la donne, il devancera le multiple vainqueur et deviendra le plus jeune pilote Champion du monde lors du Grand Prix du Brésil. Kimi Raikkonen luttera pendant tout le championnat et deviendra rapidement le pilote à ne pas laisser passer, tout comme Lewis Hamilton. C’est finalement en 2007 que Raikkonnen décrochera son premier sacre mondial.

Les cartes seront redistribuées à la fin des années 2000 avec de nouvelles écuries pour les pilotes les plus puissants. Les victoires se partagent, les pôles positions aussi jusqu’à l’arrivée d’une nouvelle réglementation de la FIA. L’antipatinage est à nouveau interdit, il en est de même pour l’ABS. Renault remporte des GP et Sebastien Vettel chez Toro Rosso monte sur son premier podium. Le début des années 2010 sera à marquer à fer rouge concernant les modifications du règlement. L’aérodynamisme doit être revu, un aileron avant élargi doit faire son apparition, la taille de l’aileron arrière doit être modifiée et les appendices aérodynamiques sont interdits. Le stock de moteurs par écurie et par saison est diminué afin de réduire les coûts et d’augmenter le spectacle. Tous ces changements seront fatals pour Honda et Aguri, mais bénéfiques pour des écuries de dernier plan comme Red Bull Racing qui en profite pour tenter de nouvelles expérimentations et l’utilisation de nouvelles technologies. De nouvelles écuries voient le jour pendant que d’autres se retirent progressivement pour se concentrer uniquement sur la fabrication des moteurs comme Renault par exemple qui équipe Lotus et Red Bull Racing.

À l’heure actuelle, quatre écuries sortent du lot : Lotus, Red Bull Racing, Mc-Laren et Ferrari. Les pilotes et les écuries continuent de lutter pour le sacre ultime malgré la domination de Red Bull Racing avec des victoires constructeurs et pilotes depuis 2010.

Les modèles Formule 1 présents sur Stage-Auto.com

Formule 1 Ford Cosworth V8

Formule 1 Ford Cosworth V8

  • Vitesse de pointe : 300 km/h
  • Cylindrée de 3500 cm3
  • Puissance maximale de 650 chevaux pour un régime max de 11 000 tr/min
Formule 1 Ford Cosworth Triplace

Formule 1 Ford Cosworth Triplace

  • Vitesse de pointe : 300 km/h
  • Cylindrée de 3500 cm3
  • Puissance maximale de 650 chevaux pour un régime max de 11 000 tr/min
Formule 1 Arrows A21

Formule 1 Arrows A21

  • Écurie de course Anglaise
  • 780 chevaux à 15800 trs/min développant 780 chevaux
  • Participation au Championnat du Monde de F1
Formule 1 Prost AP04

Formule 1 Prost AP04

  • Participation aux Championnats du Monde 2001
  • Moteur V10 Acer 01A
  • Cylindrée de 2 997 cm³ développant 800 chevaux à 16 200 tr/min
Formule 1 Benetton B198

Formule 1 Benetton B198

  • Pilotée par Fisichella
  • Cylindrée de 3000 cm3
  • Puissance maximale de 780 chevaux pour un régime max de 14 000 tr/min

Quelques uns de nos stages en Formule 1

Bapteme Formule 1 Toulon Var PACA 83

Bienvenue dans le sud de la France pour votre baptême en Formule 1 sur le circuit du Luc !

à partir de 254,00 €

Bapteme Formule 1 Circuit Club Magny-Cours 58

Vivez un grand moment en montant à bord de la F1 triplace lors d’un baptême de piste à Magny-Cours !

à partir de 299,00 €

Bapteme Formule 1 Circuit GP Magny-Cours 58

Découvrez les sensations d’un grand prix pendant deux tours de circuit lors d’un baptême sur Formule 1 triplace sur le mythique Circuit de Magny-Cours

à partir de 349,00 €

Baptême Formule 1 Circuit Dijon Prenois 21

Montez à bord d’un modèle de Formule 1 triplace unique en France à l’occasion d’un baptême de piste sur le circuit de Dijon-Prenois à quelques kilomèt

à partir de 369,00 €

Bapteme Formule 1 Circuit Catalunya Barcelone

Vivez les sensations extraordinaires d’un baptême de pilotage à bord d’une Formule 1 triplace de 700 chevaux !

(indisponible)

a href="https://www.stage-auto.com/stage-de-pilotage-f1-monoplace.html" class="btnO">Tous nos stages Formule 1

Trouver mon stage

par département :

par ville :

Recherche avancée

 
 
Voucher